Notre invitée : Nadiya Rytchok, graphiste ukrainienne

Je m’appelle Nadiya Rytchok, j’ai 24 ans. Je suis graphiste. J’habite et je travaille à Kyïv.

“C’est l’Ukraine et les Ukrainiens qui sont mes sources d’inspiration. »

Je suis UKRAINIENNE et le destin de mon peuple, son histoire, ses traditions et sa culture me sont très chers. C’est une source d’inspiration importante comme l’air que je respire . Mes travaux, pour la plupart sont en noir et blanc. Ce n’est pas parce que je n’aime pas la couleur, pour moi le graphisme est plus laconique, plus directe pour exprimer l’essentiel.

Il y a pas longtemps, j’ai terminé ma série « La Paternité ». Elle exprime ma vision d’un homme, d’un vrai : d’un père, d’un conjoint, d’un guerrier-défenseur. Loin de moi les prétentions à l’authenticité historique, c’est tout simplement ma propre vision, mon savoir et mon imagination. C’est le premier volet de cet oeuvre et je travaille en ce moment sur sa seconde partie « La Maternité ». Je voudrais ainsi rendre hommage aux valeurs humaines essentielles.

J’ai beaucoup aimé mon travail de fin d’études qui consistait à illustrer le projet du livre de Mariya Matios «Ce n’est presque jamais le contraire ». (pas publié pour instant).

Майже ніколи не навпакиIl parle de la vie d’une famille houtzoule au début du XX siècle. Les illustrations sont réalisées avec la technique d’encre et de plume (ce sont mes outils préférés). J’ai mis beaucoup de temps pour dessiner mes personnages, il y avait beaucoup d’essais, de croquis, j’ai épuisé mon entourage en le demandant de poser pour moi, d’exprimer certaines émotions. Ensuite je les ai comparées avec mes propres ressentis. Je suis allée exprès dans les Carpates. J’ai étudié, observé, discuté, dessiné. j’ai ouvert pour moi un autre monde, différent par rapport à celui que j’avais imaginé. C’est une expérience précieuse.

J’ai réalisé également en sépia et en aquarelle deux séries de portraits féminins et masculins dans les habits traditionnels, chacune comporte une quinzaine de tableaux. J’ai découvert qu’inconsciemment je leur ai attribué des traits de ressemblance avec mes amis ou des membres de ma famille.

Je fais également de la céramique et des sculptures en bois. Curieuse, j’aime toujours essayer des nouvelles techniques, des nouveaux matériaux ou même un nouveau domaine d’activité.

le 15 janvier 2014, Nadiya Rytchok pour EvaComInParis

Connaître mieux les oeuvres de : Nadiya Rychok

Lire en ukrainien: Знайомтися : Надія Ричок, український художник-ілюстратор

Plus d’exemples du graphisme ukrainien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s