Anne de Kyïv, Reine de France et son amour

Anne de Kyïv et Raoul de Crépy

Les histoires d’amour n’ont pas été toujours celles des Rois et des Reines. Cependant voici en une. Le mariage d’amour de Raoul de Crépy et Anne de Kyïv n’a rien à voir avec les unions politiques arrangées ou les conquêtes de territoires.

Après la mort de Henri Ier, Anne assure la régence et voyage pour faire connaître son fils, roi Philippe, qui n’a que huit ans, à ses vassaux et ses sujets. Elle le mène à travers le royaume. Elle cherche à faire aimer Philippe mais c’est elle qui attire amour et compassion.

Raoul le Grand, comte de Crépy et Valois, descendant de Charlemagne, est, comme l’écrit un historien français, « un des magnats les plus puissants, et un des plus indépendants de tous ceux de France ». Il «ne reconnaissait aucun pouvoir supérieur au sien, surtout si ce pouvoir contrariait ses desseins ; il ne craignait ni l’armée royale, ni les foudres de l’Eglise».

Et … il se meurt d’amour pour la Reine dès leur première rencontre.

Henri vivant, Anne ne jette pas les yeux sur le comte qui la poursuit partout. Mais après la mort du roi, Raoul perd sa patience. Lors d’une partie de chasse dans la forêt : « Il saisit la reine, l’enlève de son palefroi, la juche sur le sien. Les troncs galopent autour d’eux, s’écartent à leur passage. La terre meuble jaillit sous les fers. Les flèches du soleil lancent une grêle sur ce cheval chargé d’un couple d’amants ». Dans la première église, Raoul ordonne au prêtre de les marier. L’union est scellée par consentement mutuel.

Anne était alors âgée d’environ 35 ans quant elle a épousé le comte Raoul III de Valois, le plus puissant des Seigneurs de France qui n’a pas hésité à consommer le divorce avec son épouse pour se marier avec Anne, chose absolument inouïe à cette époque. Le Pape Alexandre II excommunie Raoul et annule son mariage avec Anne mais le fier féodal n’y prête aucune attention. Bravant les foudres de Rome, les deux amoureux voyagèrent ensemble dans le royaume, se cachant si peu, montrant une telle absence de remords, qu’on finit par admettre leur union. Ils connaissent le mariage heureux. Quelques années plus tard, le roi Philippe Ier se réconcilie avec eux, admettant même Raoul à la cour. Anne y revient à son tour avec le titre de reine mère quand le comte meurt, en 1071 ou 1074. On a eu pour elle le plus grand respect, et elle régnait sur le palais, bien qu’elle ne s’occupait point des affaires de l’État.

ANA REYNA

Anne a vécu au château de Senlis. Comme l’a écrit un chroniqueur français du Moyen Age, elle aimait Senlis, vieille ville royale, « non seulement pour l’air pur qu’on y respirait, mais surtout pour le plaisir de la chasse qu’elle appréciait particulièrement ». Sur le portail de l’église Saint-Vincent de Senlis se trouve une sculpture représentant Anne. Elle y est représentée avec de longues tresses épaisses, une couronne sur la tête. Dans la main droite, elle tient un sceptre, un des symbôles du pouvoir royal, dans la main gauche, une église en miniature. La ressemblance est frappante entre cette sculpture et la fresque représentant Yaroslav le Sage dans la cathédrale Sainte-Sophie de Kyïv, où Yaroslav tient lui aussi une église dans les mains, en offrande à Dieu.

Anna YaroslavnaQuelques documents signés par Anna Yaroslavna ont été conservés. Sur l’un d’eux datant de 1069, il y a une signature d’Anne en caractères cyrilliques : « ANA REYNA » (Anna Regina, reine).

Les chroniques françaises n’évoquent pas le destin ultérieur d’Anna Yaroslavna. On ne connaît pas la date, ni l’année de sa mort. On ne connaît pas non plus l’endroit où se trouve sa tombe. L’inscription peu explicite qui est sous la sculpture d’Anne dans l’église de Senlis, nous dit qu’elle « est retournée dans le pays de ses ancêtres ». Peut-être, en effet, après de longues années à l’étranger, torturée par la nostalgie de sa patrie, est-elle retournée à Kyïv, sa terre natale, pour s’unir à celle-ci pour l’éternité ?

Saint Laure de Kyïv, Ukraine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s